Insécurité au Nord-Kivu : le gouverneur sème l’espoir à Kamango et Nobili

Le Gouverneur du Nord-Kivu a effectué ce samedi 23 janvier 2021 une mission sécuritaire en chefferie des Watalinga. Le patron de l’exécutif provincial était porteur d’un message de compassion à la population. Nzanzu Kasivita Carly a rassuré de son engagement dans la recherche de la paix en collaboration avec la Monusco et l’armée.

L’honorable Nzanzu Kasivita Carly était accompagné de la Cheffe de bureau de la MONUSCO Beni-Lubero, de quelques députés provinciaux élus de Beni, du commandement des opérations Sokola1 et des membres du comité provincial de sécurité. Le gouverneur était porteur d’un message de compassion à cette population qui l’a accueilli, bien qu’elle soit enclavée, des milliers des déplacés internes en provenance du secteur Ruwenzori.

Au cours de ses meetings tenus à Kamango et au poste frontalier de Nobili, Nzanzu Kasivita a dénoncé une infiltration des combattants de l’ADF par des pistes poreuses.

« C’est aussi dans cette partie de la République qu’il a des infiltrations des ADF. Mais l’espoir est permis à Kamango avec la vie qui reprend petit à petit. Nous travaillons pour consolider les bases militaires et les bases de la Monusco. Ensemble, nous allons continuer à consolider la sécurité pour que l’ensemble de la population de cette chefferie puisse vivre normalement comme tout le monde », a-t-il promis tout en appelant la population à une vigilance tous azimuts.

La société civile de Watalinga se réjouit de cette première arrivée de Carly Nzanzu Kasivita depuis qu’il a été élu gouverneur du Nord-Kivu. David Muaze, président des forces vives, salue un discours qui a touché les aspects socio-sécuritaires de la région. Il reste confiant que les recommandations de la population seront prises en compte.

Pour rappel, le chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu est arrivé à Kamango par hélicoptère suite à l’absence des infrastructures routières adéquates reliant cette chefferie au reste du territoire de Beni.

Siku Provinces Patrick depuis Beni 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *