Nord-Kivu : la Zone de Santé de Butembo lève l’équivoque au sujet des revendications des CAC sur les frais de transport

Le Médecin Chef de Zone de Santé de Butembo a réagi, ce lundi 22 février, par rapport aux revendications des membres des cellules d’Animation Communautaires, CAC, de samedi 20 février dernier dans la cour de l’école primaire Tsaka-Tsaka. Pour Docteur Lwanzo Pablo, les manifestants revendiquaient leur droit de transport qu’ils supposaient fixé à Cinq dollars par jour. 

« Ils nous ont séquestré par rapport à une rumeur », a-t-il confié ce lundi 22 février 2021 à Radio Moto Butembo-Beni. A lui d’ajouter que la fiche Technique de l’UNICEF que RMBB a aussi lue en son office de travail avait prévu dans son budget, 1 dollar pour 3 jours de formation des relais communautaires, multipliés par 570 personnes, ce qui donne le total de 1 710 dollars Américains.

« Mis à part le bénévolat de chaque membre de la CAC, la zone de santé est en contact avec l’UNICEF pour revoir à la hausse ce montant d’autant plus qu’il existe certains relais communautaires  qui habitent très loin de leur lieu de sensibilisation communautaire », a-t-il chuté.

Pour rappel, les membres des cellules d’Animation Communautaires avaient séquestré les membres du Bureau central de la Zone de Santé, BCZ Butembo ce samedi 20 février 2021. Selon eux, le BCZ a reçu la mission de la part de l’UNICEF pour chercher des acteurs communautaires qui peuvent dénombrer les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans.

En fait, la formation avait duré trois jours pour 570 participants. Et c’est finalement ce dernier jour de formation de samedi 20 février que les membres de la BCZ ont proposé un dollar par agent communautaire, par jour, se lamentaient-t-ils.

Evariste Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *