Ituri : 3 nouveaux corps sans vie découverts par la population à Mambelenga

Trois nouveau corps sans vie ont été découverts, la journée de ce jeudi 04 mars 2021, dans le village de  Mambelenga, une entité du territoire d’Irumu en province de l’Ituri. D’après Christophe Munyanderu, coordonnateur de l’ONG Convention pour le respect des droits humains CRDH Irumu, qui livre la nouvelle, la découverte a été faite par des habitants.

C’était au cours d’une fouille effectuée dans la zone, après l’attaque meurtrière des rebelles ougandais ADF, dans cette partie le mardi 02 mars 2021. Cette découverte vient alourdir le bilan de l’attaque à Mambelenga. Il passe ainsi de 10 à 13 civils tués à côté de 4 rebelles ADF neutralisés par des jeunes braves qui leur ont aussi ravi leurs 3 armes AK 47.

A lui d’ajouter qu’une délégation des autorités militaires est arrivée sur place pour s’imprégner de la situation sur le terrain. C’est même cette délégation qui a autorisé la libération des jeunes arrêtés.

En effet, ces jeunes ont été arrêtés mercredi pendant qu’ils étaient en train de remettre 3 armes aux militaires. Des engins de guerre qu’ils avaient ravis des mains des assaillants dont ils ont tué 3.

Le village Mambelenga reste vidé de ses habitants après cette dernière attaque. Une journée de deuil a été observée ce jeudi sur toute l’étendue de la chefferie Walese-Vokuntu en Irumu. Ce, en mémoire de toutes les victimes de la barbarie ADF, dans cette partie du territoire d’Irumu, proche du territoire de Beni. Conséquence, même le marché de chaque jeudi n’en pas eu lieu. Motif de satisfaction pour Christophe Munyanderu qui constate que le mot d’ordre des forces vives a été respecté.

Pour rappel, c’est vers 14 heures de mardi 2 mars 2021 que de présumés ADF avaient signé une incursion dans le village Mambelenga. Plus de 10 civils ont été tués.

Alain Kisokero depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *