Nord-Kivu : le service du genre s’active pour contrer l’exploitation sexuelle des jeunes filles à Kasindi

L’humanité célèbre ce jeudi 04 mars 2021 la journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle. Au poste frontalier de Kasindi, des femmes sont les plus ciblées. Au même moment, les relais communautaires et le service local de genre, famille et enfant s’activent pour endiguer cette situation.

La cheffe du service genre de Kasindi, reconnait que les filles sont abusées sexuellement dans les maisons de tolérance dites QG. Kule Rachel dénombre plus de 20 maisons de tolérance dans sa juridiction. La cheffe du service genre de Kasindi mentionne que ces jours-ci, des efforts sont en train d’être fournis par l’Etat et ses partenaires pour sensibiliser ces filles à renoncer à cette vie.

« Nous avons une opération qui vise à réinsérer les jeunes enfants dans leurs familles. Nous avons réinséré au moins 8 filles dans la communauté », a-t-elle rassuré.

Jagwar Katembo, relais communautaire, appelle le gouvernement à créer de l’emploi pour les jeunes filles en vue de lutter efficacement contre l’exploitation des filles.

« Nous passons maison par maison pour voir comment limiter cette situation. Que l’Etat aussi fasse sa part », a-t-il lancé.

Pendant ce temps, certaines filles qui sont dans des QG plaident pour que le Gouvernement leur donne de l’argent avec lequel amorcer des activités génératrices des revenus pour renoncer à cette exploitation sexuelle.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *