A Butembo, le prof Ndavaro Jean-Baptiste déconseille la visualisation des films pornographiques et guerriers en présence des enfants

La journée Internationale de la Radio et Télévision en faveur des enfants se célèbre ce samedi 06 mars 2021. A l’occasion, le professeur Paluku Ndavaro Jean-Baptiste s’est confié www.radiomoto.net pour apprécier la place qu’occupe cette journée dans la communauté. Cet enseignant d’université a saisi cette opportunité pour démontrer que les films pornographiques  et guerriers impactent négativement sur la croissance morale et psychologoique des enfants.  

Pour ce professeur en Sciences de l’Information et de la Communication, la célébration de cette journée a une place de choix. Le professeur Paluku Ndavaro Jean-Baptiste s’en va du coup en guerre contre ces parents qui rapprochent les enfants de la télévision pour des visualisations des films immoraux.

Cet enseignant d’université sensibilise sur une sélection intelligente et responsable de films à visualiser aux enfants pour leur éduction tant physique, morale qu’intellectuelle.

« Je crois que c’est le moment de leur proposer des contenus qui peuvent les aider à s’épanouir. Dans notre contexte ici, les films de guerre dans une communauté où ils assistent aux massacres, ils risquent de penser que le monde n’est que de la criminalité, de la violence et que c’est normal d’être violent dans la vie. A ce qui concerne le sexe, vous savez, c’est toujours un danger. Il y a des conséquences tant psychologiques que morales », a-t-il mentionné.

Selon lui, les films de guerre et pornographiques démoralisent les enfants et peuvent contribuer à la destruction de leur avenir.

Charles Benjamin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *