Butembo-Beni : Le programme de Réhabilitation à Base Communautaire engagé dans la promotion de la santé mentale en milieu scolaire

Le programme de Réhabilitation à Base Communautaire « RBC » du Diocèse de Butembo-Beni  a organisé une conférence débat en la salle des réunions de l’Hôtel  Auberge ce samedi 29 mai 2021. C’est dans le cadre de la promotion de la santé mentale en milieu scolaire et académique de Butembo-Beni.

Ces assises ont été tenues en collaboration avec les Facultés de Droit, Psychologie clinique, Santé publique, Sciences politiques et Administratives  et l’EPST Nord-Kivu II.Selon Madame Prospérine Masika, Chargée du programme de Réhabilitation à Base Communautaire RBC, l’objectif ultime de cette conférence débat est de créer un cadre d’échange multidisciplinaire engageant les hauts cadres scientifiques et les hauts responsables de l’éducation dans un débat sur la promotion de la santé mentale en milieu scolaire et académique.

Notre interlocutrice renseigne que « dans la province du Nord-Kivu, la population est confrontée à plusieurs menaces mortelles qui sont à la base du traumatisme en milieu scolaire ». Selon Madame Prospérine Masika, pour réduire toutes les formes de traumatisme en milieu scolaire il faut dénoncer leurs auteurs qui sont à la fois des enseignants, écoliers et élèves mais aussi les étudiants.

Plusieurs menaces mortelles sévissent en province du Nord-Kivu. Parmi elles, les conflits armés ayant entrainé la mort de plus 3.492 décès depuis 2014, la maladie à virus Ebola (MVE) avec plus de 2.223 décès à moins de deux ans, la COVID-19 avec 712 morts en RDC mais aussi les catastrophes naturelles parmi lesquelles l’éruption volcanique et l’éboulement de terre.Madame Prospérine Masika chute que ces différentes menaces ont des implications négatives sur la situation socio-sécuritaire, économique et sanitaire de la population.

Evariste Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.