Butembo-Beni : La paroisse Saint Sacrement  Lyambo célèbre 10 ans d’existence

La paroisse Saint Sacrement  Lyambo dans le diocèse de Butembo-Beni a fêté ses 10 ans d’existence dimanche 06 juin 2021. A cette occasion, des messes ont été dites dans différents secteurs de cette paroisse.

Dans l’Eglise paroissiale, la messe a été présidée par le curé  Kizito  Ngulirahi. Après la célébration Eucharistique, les chrétiens des secteurs Lyambo, Vusegheseghe, Vuhira, Buyonga, Luvika, Kivetya,  Kasitu, Lime et Kangote se sont rassemblées au rond-point  SYNOHYODRO pour  la procession collective. Cette procession est partie du pont SYNOHYDRO en passant sur la rue président de la république, point SOFICOM, route Mutsanga pour chuter à Lyambo.

Dans son message, le père Kizito  Ngulirahi a expliqué la présence réelle du christ dans l’Eucharistie. Le Curé de Lyambo a prêché que la fête du corps et le sang du christ doit réveiller la conscience de tout chrétien.

« Je veux dire à nos fidèles d’avoir une dévotion très particulière pour le Saint Sacrement comme l’Eglise nous le recommande. Et donc, j’invite les fidèles à le concrétiser par les gestes d’adoration, par la réception digne de ce sacrement à travers les célébrations et notre vie spirituelle quotidienne. Nous avons fait la procession, un signe que nous sommes des pèlerins, des voyageurs, nous allons au ciel. C’est aussi pour montrer aux fidèles que nous devons marcher avec le Seigneur dans nos différentes œuvres, différents projets », a-t-il preché.

Le pasteur de Dieu a ajouté que ce n’est pas digne pour tout chrétien  qui n’a pas participé au commentaire de la parole du Seigneur recevoir le corps du Christ. Le Père Kizito a aussi remercié tous les chrétiens de sa paroisse et toutes les bonnes volontés qui ont contribué pour la réussite de cet événement.

Le dixième anniversaire d’existence de la paroisse Saint Sacrement Lyambo serait en principe célébré en 2020. Pour des raisons sanitaires liées à la maladie à coronavirus, il a été reporté pour cette année 2021.

Ngunza Mapasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.