Diocèse de Goma : Monseigneur Willy Ngumbi confirme 184 chrétiens à  Kanyaruchinya

L’Evêque du diocèse de Goma (Nord-Kivu) a administré le sacrement de confirmation, ce samedi 03 juillet 2021, à 184 chrétiens. L’activité s’est déroulée dans la paroisse Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Kanyaruchinya.

Ces jeunes confirmés sont issus de 14 quartiers qui composent cette paroisse. Au cours de son homélie, Monseigneur Willy Ngumbi Ngengele a exhorté les nouveaux chrétiens à faire preuve d’hommes nouveaux surtout par leurs bons actes. L’occasion faisant le larron, le Pasteur de l’Eglise de Goma a appelé les fidèles de la paroisse hôte à la culture de l’amour, du vivre ensemble, de l’abolition du tribalisme. Ce prélat catholique a ensuite conseillé les chrétiens à ne promouvoir que «  tout ce qui unit les chrétiens comme enfants d’un même père ».

“Ne pensez pas que nous vous avons abandonnés”

Revenant sur l’éruption volcanique, ce récent événement malheureux qui a frappé une grande partie de ses brebis, Monseigneur Willy Ngumbi a rassuré que les pasteurs de l’église Universelle sont en pleine mobilisation pour voir comment se joindre à la douleur des victimes, de façon matérielle.

« Ne pensez pas que nous vous avons abandonnés. Personnellement, j’ai intéressé mes confrères évêques sur la question de l’éruption du volcan Nyiragongo, à mon passage à Kinshasa lors du congrès des évêques. Ils m’ont signifié qu’ils ne manqueraient pas à compatir avec nous… », a t-il mentionné.

La paroisse Sainte Thérèse de l’enfant Jésus est située à environ 7 Kilomètres au Nord de la ville de Goma en plein territoire de Nyiragongo. Le curé de la paroisse raconte que lors de l’éruption volcanique du samedi 22 mai dernier, plusieurs parmi ses succursales, ont été consumées par la lave. À l’heure actuelle, ils sont nombreux ces fidèles qui, par manque d’espace, prient dans les parcelles des particuliers de bonne volonté car les choses peinent à se remettre à la normale.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.