Nord-Kivu/TENAFEP : 8 centres déjà fermés en sous-division de Bulongo suite à l’insécurité

Au moins huit (8) centres de Test National de Fin d’Etudes Primaires (TENAFEP) sont déjà fermés, en sous-division de Bulongo dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni (Nord-Kivu). Cette situation fait suite à l’insécurité grandissante dans l’Est de la RDC. Contacté par RADIOMOTO.NET ce jeudi 29 juillet 2021, le SOUS-PROVED de Bulongo précise que les déplacés passeront les épreuves dans les milieux où ils ont été accueillis. 

En fait, 8 centres de TENAFEP sont déjà fermés suite à l’insécurité grandissante dans le secteur Ruwenzori. Le SOUS-PROVED indique que les écoliers finalistes déplacés de guerre passeront les épreuves dans les milieux où ils ont été accueillis. Notre interlocuteur ajoute qu’il n’y a pas de crainte pour la passation de ces épreuves à Kasindi et Kalunguta tout évolue normalement.

« Sur 26 centre d’examen d’Etat, nous avons maintenant plus ou moins 8 centres déjà fermés ; 18 sur 26 fonctionnent. Surtout l’agglomération de Halungupa, Loselose, même à Bulongo. Il y a des écoles qui ne peuvent pas fonctionner », a lancé le SOUS-PROVED qui calme que les préparatifs évoluent bon trait dans la sous-division de l’EPST Bulongo.

Kambale Dominique Sondirya précise en outre que le TENAFEP est gratuit dans les écoles publiques. Les récipiendaires des écoles privées passeront ces épreuves après avoir payé 20.000 Francs Congolais.

La sous-division de l’EPST Bulongo couvre tout le secteur de Ruwenzori  qui fait face ces jours à des massacres des civils.

Au sujet des épreuves hors session de l’Examen d’Etat, session 2021, l’Inspecteur Principal Provincial a constaté plusieurs cas d’abandons  surtout en territoire de Beni. Situation due à l’insécurité. Tembo Kevandi Bernard parle  de 17 pourcent d’abandons enregistrés en sous-division de Bulongo, 13 pourcent à Kamango et 5 pourcents à Beni.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.