Etat de siège : Ces nouvelles recommandations de la LUCHA Butembo favorable à la paix dans l’Est de la RDC

Le Mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) Butembo, dénonce l’insécurité grandissante sur toute l’étendue des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 30 juillet 2021 à l’esplanade Yira Mirembe à Kambali, cette structure pro-démocratie  se désole de la gravité de la situation depuis l’installation de l’état de Siège. Elle a ainsi formulé plusieurs recommandations susceptibles de contribuer au retour de la paix dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Parmi les mesures arrêtées, la LUCHA-Butembo a recommandé la prorogation de l’état de siège après évaluation des opérations précédemment effectuées. Voici donc les différentes déclarations de la LUCHA qui :

  • Recommande au gouvernement central de décider autrement et prendre des mesures efficaces vues que l’Etat de siège ne donne pas de résultats escomptés ; à ce sujet une évaluation sérieuse doit faite avant toute prorogation mais aussi et surtout cet Etat de siège devra concerner les régions les plus grandement menacées à savoir les Territoires de Beni et Irumu.
  • Exige au gouvernement central de suspendre l’exportation du Cacao dans le territoire de Beni pour décourager les officiers affairistes au sein des FARDC;
  • Demande aux élus nationaux de respecter leurs électeurs qui sont chaque jour massacrés et à la grande surprise ces élus optent pour des prorogations de l’Etat de siège en lieu et place d’une évaluation sérieuse des résultats dudit Etat de siège ;
  • Exige la libération sans conditions de tous les citoyens congolais arrêtés et détenus jusqu’à ce jour pour avoir réclamé le retour de la paix dans la partie Est du pays ; aussi dénonçons les poursuites judiciaires orchestrés contre les activistes des droits de l’homme avec pour seul objectif les faire taire ;
  • Met en garde tous ces agents de l’ordre qui profitent de cet Etat de siège pour tracasser la paisible population, leur rappelle que l’Etat de siège ne signifie pas désordre ou intimidations ;
  • Demande à la population du Nord-Kivu et d’Ituri, en général et celle de Butembo-Beni ville et territoire, Territoire d’Irumu et Ville de Bunia à se préparer à des grandes actions à l’instar de celles menées au mois d’Avril dernier.

La LUCHA-Butembo se désole que, au lieu d’obtenir des résultats qui sécurisent la population, celle-ci continue de souffrir des affres des attaques rebelles au Nord-Kivu et en Ituri.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.