Santé : Ces conseils pratiques pour les consommateurs abusifs de la bière (Nutritionniste Georges Musavuli)

Des nutritionnistes continuent de sensibiliser contre la prise abusive de l’alcool. A l’occasion de la journée mondiale  de la bière ce samedi 07 août 2021, Radio Moto Butembo Beni s’est entretenue avec le nutritionniste Georges Musavuli dit WA CADO. Celui-ci prévient sur les dangers liés à la prise démesurée de la bière.

« Les sciences de nutrition et diététique recommandent  le mode de vie sain avec peu de bière  ou sans bière », entame notre interlocuteur. A la question de savoir quelle quantité de bière ne doit-on dépasser par jour ou par semaine, celui-ci  répond que tout repose sur un bon dosage.

« Journalièrement, 400 millilitres de bière légère de 3 à 5 % d’alcool serait acceptable. 200 millilitres de bière forte et brune seraient tolérables, une à deux bouteilles de bière sans alcool seraient acceptables. Tout est doxique et rien n’est poison. Il est question de dose », a conseillé Georges Musavuli.

Ce nutritionniste poursuit que la prise excessive de la bière légère ou forte  peut aussi entrainer plusieurs conséquences comme des maladies. Il note que, petite soit-elle, la quantité d’alcool peut jouer le rôle d’un apéritif, donc un produit alimentaire à consommer avant un bon repas.

« … Ces faibles quantités de bière joue le rôle d’un apéritif ; et donc incitent le consommateur à manger beaucoup et par conséquent, il court le risque de grossir, de devenir obèse ou diabétique s’il ne s’applique pas à la gymnastique. La consommation excessive de la bière entraine des conséquences sur la santé du consommateur : les maladies cardiovasculaires, comme l’hypertension, les maladies du foie comme la cirrhose, le cancer de l’estomac, les maladies mentales », a-t-il prévenu.

Des spécialistes en santé ont prouvé que l’alcool est un produit psychoactif, c’est-à-dire qu’il agit sur le fonctionnement du cerveau : il modifie la conscience et les perceptions, et de ce fait le ressenti et les comportements.

 La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.