Butembo : La Division Provinciale de la Santé dément des rumeurs autour du Zinc administré aux malades

Le coordonnateur à l’intérim de la Division Provinciale de la Santé (DPS) antenne de Butembo appelle la population à se méfier des faux messages autour de la prestation médicale. Cette réaction intervient après des rumeurs autour des médicaments administrés dans les hôpitaux en ville de Butembo. Guy Makelele recommande aux habitants faire confiance aux professionnels soignants. 

Au cours d’un point de  presse animé ce mercredi 18 août 2021 à  la DPS, Guy Makelele a commenté le produit médical Zinc supposé à la base de nombreux décès des personnes à Butembo. Le pharmacien Guy Makelele a indiqué que ce médicament est déjà testé et validé. Comme pour démentir cette rumeur, il  rassure que le médicament Zinc n’est pas nuisible.

« Dire que c’est le Zinc qui tue les gens ; non ce n’est pas vrai ça. Quand vous regardez le protocole de notre pays, ce médicament est prévu. Et ce médicament  est là pour booster notre humanité. C’est ça son rôle. Et ce n’est pas seulement dans les aspects de Covid. En regardant aussi dans des hôpitaux, on donne ca aux enfants qui ont la diarrhée. C’est un médicament qui est approuvé. On ne l’utilise pas seulement à Butembo, au Nord-Kivu ; mais c’est partout dans le monde qu’on l’utilise. Donc nous devons nous méfier de toutes ces rumeurs, tous ces faux messages  autour de ce médicament », a-t-il conseillé.

Dans cette même circonstance, Guy Makelele a retracé le bulletin épidémiologique au grand Nord-Kivu. Au total, le cumul des cas Covid-19 est de 2.350 cas confirmés dont 219 décès dans les 17 zones de santé du Grand Nord-Kivu que contrôle la DPS Butembo. Les zones de santé les plus touchées sont Katwa avec 630 cas, Butembo 474, Beni 414, Kyondo 236 et Musienene 242.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.