Rutshuru : Au moins 100 miliciens se sont rendus depuis l’instauration de l’Etat de siège (Administrateur du territoire)

Plus de 100 combattants issus des groupes armés se sont rendus dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, depuis le début de l’état de siège déclaré par le chef de l’Etat congolais dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri en mai 2021.

C’est une affirmation faite, jeudi 19 aout 2021, par l’administrateur militaire du territoire de Rutshuru, Colonel Luc Albert Bakole Nyengele.

Cette autorité militaire indique, par ailleurs, que certains combattants ont promis se rendre, mais ils trainent les pas dans leurs maquis et  continuent de tracasser la population. Et pour cela, il annonce le début de ce qu’il appelle « de petites opérations » en attendant le déclenchement d’une grande opération.

« Nous allons commencer par la sensibilisation… Les gens qui sont en brousse et qui ont promis qu’ils devraient sortir et ne sortent pas, et continuent pour le moment à tracasser la population, vous avez appris qu’ils ont même incendié 22 maisons à Mutanda dans le Bwito, vous avez aussi appris qu’ils ont monté une embuscade en route toujours dans le Bwito, et où ils ont tué un militaire ; l’armée a déjà commencé les petites opérations en attendant la grande opération qui va commencer », a-t-il mentionné.

Pour rappel, c’est depuis mai 2021 que les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont en état de siège. Lors de son installation comme gouverneur du Nord-Kivu, le Lieutenant Général Constant Ndima a promis le feu aux groupes armés qui s’activent dans la déstabilisation de l’Est de la RDC.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.