Lubero : le bourgmestre de Kayna déclare la guerre contre la vente et la consommation de la drogue

Le bourgmestre de la commune de Kayna en territoire de Lubero dans le Nord-Kivu prévient sur l’arrestation de quiconque se livrera à l’usage de la drogue. Cette décision vient en réponse à la déclaration du conseil des ministres sur la prolifération de la drogue. L’autorité communale appelle tous les services de sécurité à se mettre à l’œuvre.  

Au cours d’un entretien avec la presse locale, le bourgmestre de  la commune de Kayna a déclaré œuvrer pour mettre fin à la commercialisation de la drogue dans son entité. Clovis Kanyahuru mentionne être bien déterminé dans ce combat.

« Je conseille aux jeunes de cesser de consommer le chanvre et d’autres stupéfiants. Que vous soyez soldat ou démobilisé, je vous ferrai arrêter si vous vendez ou consommez le chanvre ; il y a des instructions que nous suivons maintenant », a-t-il prévenu en demandant aux services de sécurité de bien s’impliquer dans ce dossier. .

Les révélations sur la prolifération de la drogue au Nord-kivu par le conseil de ministre ne cessent d’inquiété  plus d’un notable à Kayna.  C’est  à l’exemple de Saasita  Lamberd, dignitaire du comité de développement de Kirumba. Cet acteur de développement pense que  c’est honteux d’être jugé parmi les contrées où circule fréquemment  la drogue.

« On peut être qualifié dans d’autres affaires mais pas dans la drogue. Chers citoyens, soyons prudents. Cessons d’user de la drogue. C’est une honte pour notre milieu. Engageons-nous dans des actes de développement », a-t-il invité.

A l’issu du conseil de ministres le week-end dernier à Kinshasa, les participants ont révélé que le Nord-Kivu occupe la deuxième place dans le commerce et la consommation de la drogue en RDC. Il vient après la ville province de Kinshasa.

Jean-Marie Mitavo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.