Beni/Ruwenzori : la société civile craint la rupture du mariage Civilo-militaire suite à l’indiscipline de certains éléments FARDC

L’indiscipline militaire qui bat son plein ce dernier temps dans le secteur Ruwenzori dans le territoire de Beni inquiète les forces vives de la place. Bernard Muke, vice-président de la société civile dans ce secteur, invite les autorités compétentes à se pencher sur cette situation.

Bernard Luke  s’est confié à RADIOMOTO.NET ce samedi 18 septembre 2021. Cet acteur des forces vives se désole que certains militaires se livrent au vol nocturne, extorsion des biens de la population. Il parle aussi d’autres sous état d’ivresse qui crépitent çà et là des coups de balles.

La société civile s’inscrit en faux contre ce comportement des éléments sensés semer l’ordre et redoute une rupture du mariage civilo-militaire. Bernard Luke, son vice-président, considère d’inacceptable cette situation.

“Nous sommes dans une zone caractérisée par la frousse. Les gens ont peur. D’autres sont hypertendus maintenant. Et nous croyons que l’ivresse ne peut pas quand même être à la base des crépitements inutiles. Ce n’est pas normal que les militaires soient les premiers à délinquer”, a interpellé Bernard Luke.

Notre interlocuteur appelle les responsables militaires à remettre de l’ordre au sein de leurs troupes.

Richard Makulumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.