Nord-Kivu : les Eco-Gardes accusés dans la destruction des cultures de la population à Kasindi

L’administration de Kasindi dans le Nord-Kivu fustige la destruction des cultures des habitants  riverains du parc National de Virunga par les Eco-Gardes. Le fonctionnaire délégué du gouverneur affecté Kasindi s’est prononcé à ce sujet après la parade de lundi 20 septembre 2021.

Kambale Sivavuyirwa Barthelemy indique que la population a le droit de cultiver dans ce endroit car cette partie est déjà cédée officiellement par le gouvernement congolais. Cette autorité administrative appelle les autorités militaires à résoudre ce différend.

Pendant cet état de siège, c’est vraiment compliqué. Quand le garde parc s’illustre dans cette pratique, on ne sait pas comment on va aussi le qualifier…que le gouvernement s’implique dans cette situation pour voir comment  accompagner la population“, a-t-il plaidé.

Pour sa part, l’organisation pour l’encadrement des agriculteurs et la défense des droits de l’Homme (OEADH) groupement Basongora, condamne la destruction méchante des plantes des agricultures dans le quartier Congo ya sika par certains gardes parcs. Son avocat  conseil, Maitre Merveille Sikwaya, compte saisir les instances judiciaires pour que les auteurs subissent la rigueur de la loi.

Il appelle les autorités locales à s’approprier la lutte des habitants du quartier Congo Ya Sika qui sont victimes d’une situation inquiétante. Ce défenseur des droits de l’Homme s’adresse ainsi aux dirigeants de la région et députés.

Aucune déclaration de l’institut congolais pour la conservation de la nature ICCN n’a été documentée pour tirer les choses au clair.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.