Lubero : nouveau déguerpissement des habitants à Musimba

La population de Nduko-Musimba vit dans un climat de désolation depuis le matin de ce lundi 4 octobre 2021. A la base, les occupants de trois ménages ont été déguerpis de leurs maisons.

Les victimes rencontrées sur place ont indiqué que tôt le matin, quelques hommes, s’identifiant comme des agents du tribunal de grande instance de Butembo  se sont présentés dans leurs parcelles. Ils étaient accompagnés par des policiers bien armés. Ceux-ci ont commencé à évacuer tous les biens de la maison avant de sceller les portes. Les victimes trouvent que c’est par mauvaise intention que leurs maisons ont été ciblées.

« Nous on est des clients, on avait acheté… Ils n’ont pas le droit. Nous on ne connait pas leurs problèmes. Ils règlent leurs situations entre eux », a lancé cette femme victime de déguerpissement.

Contacté à ce sujet, le chef de localité de Musimba se dit choqué par ce énième  déguerpissement à Musimba. Mbangi Misugho pense que la population ne doit pas être victime d’un conflit dont elle ne fait même partie. Elle appelle les chefs terriens à régler leurs différends. Le chef de localité de Musimba leur demande de revenir à la base et en famille afin de trouver une solution durable à ce conflit terrien. Mbangi Misugho estime que ce ne sont pas les tribunaux qui apporteront solution au conflit terrier de Nduko-Musimba.

Ce déguerpissement s’opère alors que le conseil des victimes avait déjà fait une objection à l’exécution du jugement RC 2523 du TGI-Butembo rendu par défaut. D’ailleurs, dans cette correspondance du 28 septembre 2021, les habitants visés par ce jugement exigent un face à face entre les parties pour tirer les choses au clair.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.