Rutshuru : un homme retrouvé mort à Ndata

Un homme a été trouvé mort ce vendredi 05 novembre 2021 à Ndata, dans la localité Gisiza, près de 2 Km et demi au Nord-est du camp militaire de Rumangabo. C’est précisémment en groupement Gisigari dans le territoire de Rutshuru.

Ce matin vers 8h30, nous avons reçu une information, des femmes parties puiser l’eau à la source Ndata, elles ont trouvé une jambe d’une personne enfoncée dans un tuyau de coulée des eaux  de cette source. Nous avons constaté que cette personne a été tuée à quelques mètres de cette source. Ils l’ont coupé en plusieurs morceaux, la tête, les fesses et même la barbe jetés loin du reste du corps. Donc, on l’a tué d’une façon vraiment atroce”, raconte le président du noyau de la société civile en groupement Gisigari,  Gentil Karabuka Jean-Marie.

Selon le chef de groupement Gisigari, Justin Komayombi, mentionne que l’armée, la police et les services de sécurité sont descendus sur le lieu pour des enquêtes pour tenter d’identifier les meurtriers.

Justin Komayombi se dit préoccupé par cette situation d’insécurité devenue presque chronique dans son entité. Il l’explique en partie par une probable présence de nombreux bandits parmi ceux qui ont été récemment libérés de la prison et qui se cachent dans cette partie du territoire de Rutshuru. “Des mesures seront arrêtées pour les dénicher“, assure-t-il.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.