Santé : “les diabétiques peuvent manger tous les aliments, mais sous contrôle” (Docteur Kalima Nzanzu)

La journée mondiale du diabète se célèbre chaque 14 novembre. A l’occasion de l’édition 2021, l’association des diabétiques de l’hôpital Matanda réunies dans la « Mutuelle pour Vivre Longtemps avec le Diabète » (MUVILODI), a organisé certaines activités. Dans son exposé, le Docteur Kalima Nzanzu a démontré que le diabète n’est pas une maladie avec des interdits.

Ce dimanche, d’abord une messe pour le repos des âmes des victimes du diabète a été au rendez-vous. Elle a été dite à la chapelle de l’Hôpital de Matanda à 7 heures de ce dimanche.

Après cette Eucharistie, une séance des enseignements sur comment vivre avec le diabète vécu dans une des salles de réunions de PLAZZADEX, non loin de la paroisse CBCA-Kimemi. Le premier intervenant a été Docteur Kalima Nzanzu de l’hôpital Matanda. Cet expert en santé publique a parlé du régime alimentaire des diabétiques. Il a indiqué que les diabétiques ne sont pas interdits de prendre tel ou tel autre aliment. Mais Docteur Kalima Nzanzu préconise qu’il faut que cette alimentation se passe sous contrôle.

« Les gens pensent que le diabète est une maladie avec d’interdits. Mais avec l’évolution, on a compris que les diabétiques peuvent manger tous les aliments, mais il faudrait que ce soit sous contrôle. Donc pour les maigres, il faudrait qu’ils puissent grossir. Pour les gros, il faut qu’ils puissent maigrir. Pour les gros, ce sont plus les aliments riches en graisses qui sont interdits, mais pour les maigres, ils doivent prendre un régime riche en protéines, en graisse, et même le sucre, mais d’absorption lente », a-t-il expliqué.

Le second intervenant était Mumbere Musayi Faustin, membre de l’Association des Cultivateurs du CHIA. Celui-ci a expliqué l’utilisation de différents produits du CHIA qui aide les personnes vivant avec le diabète à vivre longtemps. Enfin, un infirmier nutritionniste venu de Goma a fait savoir que tout le monde est candidat à cette maladie. Et pour se prévenir, il faudrait éviter de prendre trop de sucre et de mélanger des aliments.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.