Beni : le bourgmestre de Kyondo amorce un dialogue social avec les chefs de cellules dans son entité

Le bourgmestre de la commune de Kyondo dans le territoire de Beni a amorcé un dialogue social avec les chefs de cellules de tous les 6 quartiers qui composent cette municipalité. Ces échanges se feront à tour de rôle en l’Office de travail de l’autorité communale à Katwa. Le bourgmestre fixe l’objectif de renforcer la sécurité menacée.

Ce mardi 23 novembre et premier jour de ces assises, Muhindo Vyaghula Joachim a échangé avec les chefs de cellules du quartier Sivirwa. Les participants se sont réjouis de ce qu’ils ont appelé changement de mentalité dans ce quartier jadis réputé comme quartier le plus chaud de Kyondo.

Cependant, les chefs de cellules ont dénoncé des restrictions dont ils sont victimes dans l’exercice de leur travail. Ils ont cité notamment le faible degré de collaboration des tenanciers des centres d’accueil.

“ … Nous sollicitons une franche collaboration entre les chefs de cellules et les gérants des centres d’acceuil”, a sensibilisé Kambasu Kighoma Joseph, chef adjoint de la cellule Vuhasa.

Les chefs de cellules du quartier Sivirwa ont été également appelés à la sagesse et à la prudence dans les questions sécuritaires et celles liées aux conflits fonciers. Le numéro 1 de Kyondo, Muhindo Vyaghula Joachim, leur a également demandé de restituer ces échanges chacun à ses chefs de 10 maisons.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.