Butembo : la LOFEPACO analyse ses rapports de 2021

Le 22e parloir de la Ligue de femmes paysannes du Congo (LOFEPACO) s’est ouvert en ville de Butembo (Nord-Kivu), le jeudi 24 mars 2022. Ces assises se tiennent dans la salle Nzuki située sur rue Denis Paluku, ex rue d’ambiance. 

Pendant deux jours (jeudi et ce vendredi, ndlr), les représentants des organisations membres de la LOFEPACO analysent différents rapports et devront également élire certains membres de différentes commissions.

Le secrétariat exécutif de la LOFEPACO a indiqué que les activités de l’année passée ont été réalisées dans un contexte d’insécurité caractérisée par les massacres dans le Grand Nord-Kivu en plus de l’éruption du volcan Nyiragongo. D’où, certaines activités n’ont pas été réalisées comme prévues.

« Parmi les difficultés connues, nous pouvons citer l’insécurité, le non-paiement des cotisations par certains membres en 2021. Vous venez de voir que beaucoup d’OP n’ont pas encore payé leurs contributions. Et avec ce rythme, il nous est un peu difficile d’accomplir certaines autres taches. Il y en a qui ont fui leurs dettes sans respecter le calendrier des assises. Certains ne remettaient pas des rapports à leur hiérarchie dans les OP. Pourtant, on s’était dit qu’il fallait toujours remonter les rapports trimestriels ! », a déclaré le secrétariat exécutif de la LOFEPACO.

Il convient de noter que le représentant du maire a salué les efforts des femmes agricultures dans le développement de la région.

Gerkas Mathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.