Butembo : des couches sociales dont des agents communautaires formés sur les droits de personnes en problèmes psychosociaux

Les membres de la société civile, les représentants des organisations féminines et les agents communautaires des zones de santé de Butembo, Katwa et Lubero ont été capacités sur « les droits des personnes en problème psychosociaux », ce lundi 27 mars 2023.

Ladite formation a été facilitée par le Programme de réhabilitation en base communautaire (RBC) avec la polyclinique Sainte Croix de Mulo.

La capacitation s’est tenue au bureau de RBC à la Concorde. Prosperine Masika, directrice du programme de réhabilitation en base communautaire, circonscrit le contexte de cette formation.

« Il n’y a pas de santé sans santé mentale parce que nous sommes dans un contexte conflictuelle. Il y a beaucoup des conséquences de notre contexte social qui font que notre santé mentale soit affectée. C’est par exemple les conflits armés qui ont entrainé la mort de plus de 5000 personnes dans la région. Il y a la maladie à virus Ebola avec plus de 2200 décès à moins de deux ans dans notre diocèse. Le Covid-19 (…) », a-t-elle fait remarquer.  

Dans son exposé portant sur  les fondements constitutionnels de la protection des personnes souffrant des troubles mentaux et des victimes des violences sexuelles,  le professeur Muhindo Malonga Telesphore a rappelé que la constitution prévoit certains articles pour protéger les malades mentaux.

Il s’agit par exemple de l’article 12 qui parle de l’égalité entre congolais. Ainsi, il a démontré que les malades mentaux ont le droit à la dignité et doivent vite être orientés dans des structures appropriées pour les soins.

Les participants ont apprécié la matière du jour et ont affirmé avoir beaucoup appris.

« C’était une belle formation dans notre contexte de guerre. Parmi les facteurs qui font retarder les troubles mentaux, nous avons retenu la guerre, le massacre (…) », a restitué l’une des participantes.

Cette formation a été organisée par la Programme de réhabilitation en base communautaire RBC et la Polyclinique Sainte croix de Mulo, avec le soutien de l’ONG CBM « mission chrétienne pour les aveugles », une ONG internationale partenaire du diocèse de Butembo-Beni.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.