Nord-Kivu : savoir le ‘‘pourquoi’’ de la conception du projet de construction de l’hôpital gériatrique de Butembo

« L’accès aux soins de santé pour les personnes âgées de plus 60 ans semble être limité. Cela parce qu’à cet âge, la personne perd de l’autonomie et devient plus vulnérable. Chose qui engendre autant de besoins qui demeurent insatisfaits ». C’est dans ce sens que le Chef des travaux Paluku Musavuli Georges a conçu le projet de construction de l’hôpital gériatrique de Butembo.

Il s’est confié à RADIOMOTO.NET ce mardi 10 octobre 2023, à l’occasion du 11e anniversaire de la conception dudit projet. Le CT Paluku Musuvuli Georges indique que les recherches menées en 2012 ont démontré qu’à Butembo, en particulier, et en RDC, en général, aucune initiative mise en place pour répondre aux problèmes et besoins socio-sanitaires de personnes.

« Les personnes âgées sont attaquées par une poli-pathologie associée qui engendre des besoins pluriels. En 2012, le diagnostic de la gérontologie a révélé qu’à Butembo et environs, aucune préparation ne semble être mise en place pour répondre aux besoins et problèmes socio-sanitaires, ressentis et exprimés par ces personnes âgées, tant du point de vue des infrastructures, du personnel soignant, du matériel que des stratégies thérapeutiques », a-t-il déclaré.   

Pour matérialiser ce projet,  Paluku Musavuli Georges précise que les travaux de construction de cette structure qui sera spécialisée dans la prise en charge des personnes âgées sont en cours et évoluent bien.

« Il y a déjà l’accession d’un terrain d’environ deux hectares alloué au projet de gérontologie, le plan d’aménagement dudit terrain réalisé et approuvé, le traçage d’une route de 1000 mètres sur 6 pour désenclaver le site destiné à l’encadrement des personnes âgées à Mungo-Matherethe, et les travaux proprement dits de construction de l’hôpital gériatrique de Butembo », a-t-il détaillé.

Un terrain d’environ 2 hectares alloués à ce projet, est déjà disponible en cellule Mungo, quartier Mukalangirwa en commune Vulamba. C’est là que les personnes âgées bénéficieront des soins gratuits, a-t-il rassuré.

Joëlle Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.