Lubero : la société civile alerte sur la présence des inconnus armés sur la route Kiragho-Musingiri-Makuveve

La société civile, forces vives de Musingiri, dénonce la présence des hommes armés non identifiés sur la route Kiragho-Musingiri-Makuveve en territoire de Lubero (Nord-Kivu). Kambale Mafungula Bienvenue, son président, indique que c’est depuis l’assassinat d’un conducteur de moto taxi sur cette route, le lundi 09 octobre 2023.

Il affirme que plus de 4 cas de menace des usagers de cette route ont été identifiés. Ainsi, Kambale Mafungula Bienvenue il invite les forces de sécurité à tourner leurs cameras vers cette partie du territoire de Lubero et la population à alerter sur tout cas suspect.

« Ces gens dont nous ne savons s’ils viennent d’où, sont en train de tracasser nos taximen voire les piétons qui sont en train de vouloir partir au champ. Nous appelons l’armée, la Police à nous garantir la paix », a-t-il exhorté.

C’est depuis plus de 3 semaines que les soldats des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont vidé Musingiri. Ces derniers s’étaient déjà installés sur la concession de l’Eglise évangélique du rite africain (EERA) à l’ouest de la ville de Butembo.

Alors à Musingiri, ces soldats étaient supposés sécuriser le milieu et ses occupants après une série d’attaques et menaces de miliciens. Les assaillants ciblaient non seulement les habitants, mais aussi les forces de l’ordre et de sécurité ainsi que les agents de l’État commis à certaines barrières, dont celles de Komba.

Dans ce contexte, deux soldats avaient perdu la vie et des biens de la population pillés. La société civile plaide ainsi pour l’appui des services de sécurité dont la mission sera uniquement de protéger les civils ainsi que leurs biens.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.