11 ans depuis le kidnapping de 3 prêtres à Mbau: ‘‘Notre malheur ne vient pas de Dieu mais des hommes de mauvaise foi’’ (Père Yves Nzuva)

« Notre malheur ne vient pas de Dieu mais plutôt des hommes animés d’une mauvaise foi ». C’est le message principal du Supérieur provincial des Augustins de l’Assomption (AA).  Il l’a lancé, ce 19 octobre 2023, à l’occasion de la commémoration de 11 ans depuis le kidnapping de 3 prêtres à la paroisse Notre Dame des Pauvres de Mbau en territoire de Beni.

Le révérend père Yves Nzuva Kaghoma avait, à ses côtés, plusieurs autres prêtres et une foule de fidèles qui participaient à la messe. Le père provincial a exhorté les chrétiens à demeurer dans la confiance à Dieu.

« Voici maintenant 11ans depuis ce jour où nos prêtres Anselme Wasukundi, Edmond Kisughu et Jean Pierre Ndulani furent enlevés pour une destination inconnue. Cet événement nous avait tous embarrassés, chrétiens de cette paroisse, ceux de toute la RDC et même ceux du monde entier », a-t-il déclaré.     

A lui d’ajouter que ce jour commémore aussi la disparition de plusieurs autres centaines de civils ainsi que deux autres abbés de la paroisse de Bunyuka.

Depuis leur enlèvement, les pères Anselme Wasukundi, Edmond Kisughu et Jean Pierre Ndulani restent sans aucune nouvelle. Aucun groupe rebelle dans la région n’a revendiqué ce kidnapping voici 11 ans, se désole le supérieur des Augustins de l’Assomption.

A la fin de la messe, tous les participants se sont retrouvés autour des arbres mémoriaux de ces trois prêtres assomptionnistes. Ils avaient été enlevés par un commando bien armé dans la soirée du 19 octobre 2012.

Les ravisseurs les avaient rencontrés dans leur communauté. Ces serviteurs de Dieu ont allongé la liste de plusieurs autres civils qui étaient déjà enlevés par les rebelles de l’Allied democratic forces (ADF).

Stanley Muhindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.