Butembo : des autorités essaient d’apaiser les tensions dues au conflit foncier à la base d’un déguerpissement à Kangothe

Dans le but d’apaiser les tensions au sein des habitants de Kamoku, en cellule Kangothe,  les autorités de base ont organisé un meeting ce jeudi 23 novembre 2023. Cette rencontre a connu la participation des victimes et autres habitants de cette partie du quartier Kamesi Mbonzo, dans la  commune Bulengera au nord de la ville de Butembo.

Il était question de mettre au clair certaines réalités en rapport avec du terrain en conflit. A l’issue de ces échanges, les victimes ont décidé de constituer un  comité qui devra suivre de près la question afin d’aboutir à une issue favorable.

Ce même jeudi, cette délégation chapeautée par le chef de quartier Kamesi Mbonzo a rencontré l’autorité urbaine à son office de travail pour lui rendre compte de ce qui a été discuté au cours du meeting.

Le maire de Butembo, le commissaire supérieur principal Mowa BaekiTelly Roger, a recommandé aux parties en conflit de trouver un consensus entre elles. Pendant ce temps, l’autorité urbaine appelle les habitants de Kangothe au calme. Ce, pour  pérenniser l’accalmie qui règne dans cette partie de la ville.

Maitre Mambo Richard Momoty, président du noyau de paix et de développement du quartier Kamesi Mbonzo qui faisait partie de la délégation des victimes, salue la procédure et fixe que le nord de Butembo n’a besoin que de la quiétude.

Une autre rencontre entre les deux parties et l’autorité urbaine est projetée au mardi 28 novembre prochain.

Joëlle Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.