Ituri : l’armée appelée à riposter contre les attaques des rebelles CODECO à Djugu

La notabilité du village Kpado en territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri, invite les forces de l’armée loyaliste à la responsabilité. Cette exhortation fait suite à l’attaque rebelle de la Coopérative de développement du Congo (CODECO), la soirée de mardi 13 février 2024.

D’après Vital Tungulo, notable de ce village situé près de Lodjo, en groupement Mabilindeyi, cette attaque avait couté la vie à 6 civils.

Dans une sortie médiatique, le mercredi 14 février 2024, il note que les rebelles de la CODECO ont pris en otage 16 civils en plus des personnes tuées. Aux côtés de ces dégâts, des maisons ont aussi été pillées et incendiées.

Vital Tungulo parle d’une surprise négative, au regard des actes d’engagement pour la paix que les meneurs de ce mouvement rebelle avaient déjà signé en Ituri. Pour lui, l’armée devrait, à tout, prix traquer ces rebelles pour parer à toute éventualité.

« C’est une surprise pour nous d’apprendre qu’il y a eu incursion rebelle des CODECO, qui sont sortis de leur camp de Damase. Ils ont tué beaucoup de gens. Nous avons déjà initié plusieurs assises de cessez-le-feu avec ces rebelles pour rechercher la paix. Ils signent chaque fois des actes d’engagement. Nous appelons souvent les services de sécurité d’asseoir la paix. Que nos soldats jouent correctement leur rôle. Puisque ces rebelles ne veulent pas du rétablissement de la paix », a-t-il exhorté.

Il sied de noter en outre que cette situation était à la base d’un déplacement massif des habitants de ce coin de la province de l’Ituri.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.