Masisi : psychose suite aux combats entre des Wazalendo et le M23 sur l’axe Kitshanga-Mweso

Une psychose générale a été observée dans les heures matinales de ce jeudi 7 mars 2024 sur la route Kitshanga-Mweso au niveau de Muhongozi et Kihira. Ces villages sont situés à plus ou moins 10 km de Kitshanga centre dans le groupement de Bashali Mokoto, en territoire de Masisi.

Selon les témoins de l’événement, cette situation est due à une attaque des jeunes Wazalendo qui ont signés un assaut à Muhongozi contre les rebelles du mouvement  du 23 mars (M23). Ce, après avoir bloqué la route à Kihira enfin d’empêcher le renfort de cette rébellion qui provenait de Kitshanga.

Ces mêmes sources précisent que certaines personnes dont les motards et quelques passants ont été blessés par balle. Les mêmes sources rapportent que deux  personnes seraient mortes suite à leurs blessures.

« On allait au champ, mais là nous rentrons. Il y a les coups de feu qui crépitent dans le fin-fond. Les conducteurs des motos, camions et nous avons décidés de rentrer, parce qu’on ne sait pas ce qui se passe, mais il y a les coups de balles et on nous parle que la route est bloqué. Et nous jugeons de rentrer sans savoir le vrai motif, on voulait aller chercher la nourriture. C’est visiblement un combat, on ne peut aller là où ça crépite. Nos activités sont automatiquement suspendues. Nous apprenons qu’il y a quelques motards et certaines femmes qui ont été blessés puis accompagnés à l’hôpital. Comme nous sommes des civils, nous venons de retourner à la maison à cause de la peur », ont-ils témoigné.

Cette situation a occasionnée la journée de ce jeudi 07 mars la paralysie de toutes les activités socio-économique et agricoles dans cette région.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.