Beni : la société civile toujours inquiète d’insécurité aux environs de Mangina

La situation sécuritaire inquiétante aux environs de la commune de Mangina en territoire de Beni (Nord-Kivu) préoccupe la société civile forces vives de cette municipalité.

Cette insécurité occasionne les déplacements massifs des habitants de Mundubiena, Toda, Mapemba, Masosi et autres villages du quartier Sayo de la ville de Beni. Plusieurs habitants de cette partie ont trouvé refuge en commune de Mangina.

Tout en appelant la population à l’hospitalité envers les déplacés de guerre, Kakule Vunyatsi Muongozi, président de la société civile de la commune de Mangina, lance un SOS auprès des humanitaires pour la survie de ces vulnérables.

Aux services de sécurité, l’acteur de la société civile plaide pour l’intervention militaire très sérieuse pour en finir avec cet activisme rebelle et que les habitants regagnent leurs entités.

« Nous sommes en train d’interpeller le commandement militaire basé à Beni d’intervenir rapidement pour que cette menace qui est à la porte de Mangina soit éradiquée. Il y a plusieurs alertes qui viennent de ce coin. C’est dans ce sens que la population doit être protégée », a-t-il plaidé.

Lire aussi : https://www.radiomoto.net/2024/03/19/beni-une-rumeur-sur-la-presence-des-hommes-armes-a-mangina-creee-un-deplacement-massif-des-habitants/

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.