Veillée Pascale : ‘‘Ne soyons pas des chrétiens de paroles, mais de bons actes’’, insiste l’évêque de Butembo-Beni

L’évêque de Butembo-Beni célèbre la veillée pascale en paroisse Cathédrale ce samedi 30 mars 2024. Un diacre et plusieurs autres prêtres concélèbrent cette Eucharistique dans une église archicomble de chrétiens, dont ceux devant recevoir différents sacrements d’initiation chrétienne. Dans son homélie, Monseigneur Sikuli Paluki a invité les chrétiens à poser de bons actes.

 Tout a commencé par la cérémonie liturgique d’allumage du cierge pascal 2024, signe de Jésus lumière du monde.

Monseigneur Sikuli Paluku contextualise que cette veillée pascale consiste au rassemblement des enfants de Dieu pour confirmer le Salut de Dieu, la victoire de la vie sur la mort, sur le péché.

Il montre que l’on ne peut pas s’appeler chrétien si l’on ne croit pas en la résurrection de Jésus-Christ. L’évêque de Butembo-Beni appelle à rester fidèle en la foi en Jésus-Christ, sur qui repose la foi chrétienne.

Il recommande aux fidèles catholiques de témoigner de leur foi en acte et en paroles.

« Ne soyons pas des chrétiens de paroles, mais de bons actes », a insisté l’Ordinaire du lieu.

Il a invité au respect de la dignité humaine et de la vie, en évitant la violence, les meurtres et les tueries. De quoi, le pasteur de Butembo-Beni a appelé à être artisan de sécurité, de paix et de justice. Pensant aux déplacés de guerre, il a sensibilisé à ne pas les oublier.

« Ils sont nombreux dans des entités situées au sud du diocèse de Butembo-Beni », a-t-il fait savoir.

A cette veillée pascale, Monseigneur Sikuli Paluku démontre « qu’’il n’y a pas le Congo sans le Nord Kivu ». D’où il appelle le chef de l’État à regarder avec un cœur miséricordieux les congolais qui souffrent dans leur pays et à mettre fin aux causes de cette souffrance même avant l’installation du nouveau gouvernement.

Patrick Kalungwana

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.