À l’Institut professionnel Vusigha, l’abbé Isanda Wilfried appelle les apprenants à bien assimiler la matière ‘‘pour transformer leurs milieux’’  

Le coordinateur provincial des écoles conventionnées catholiques en diocèse de Butembo-Beni invite les apprenants à bien assimiler la matière pour transformer leurs milieux naturels. L’abbé Isanda Wilfried s’est exprimé dans son discours à l’occasion du Jubilé de diamant de l’Institut professionnel (IP) Vusigha, située à Musienene dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), le mercredi Iᵉʳ mai 2024.

Il note avoir constaté un écart considérable entre les notions apprises à l’école et leur mise en application sur terrain. Pour l’abbé Isanda, il est anormal qu’un  apprenant en menuiserie, par exemple, soit incapable de réparer quelques pannes de chaises ou pupitres dans son milieu de vie ou son école de formation.

« C’est étonnant de voir, par exemple, une école qui forme les techniciens, mais avec beaucoup de pannes. Prenons les choses au sérieux, pratiquons la théorie apprise. Même pratiquer la théorie, c’est devenue difficile dans la majorité de nos écoles », a-t-il fait remarquer.

C’est pourquoi, l’abbé Isanda Wilfried interpelle les enseignants et les apprenants pour qu’ensemble, ils veillent sur la concrétisation des matières enseignées, car selon lui, le monde attend la plupart des innovateurs.

« Vous, enseignants, je vous demande de renforcer la moralité et les capacités de vos apprenants. Surtout de bien enseigner les apprenants pour un meilleur avenir », a-t-il insisté.

Ce mercredi 1ᵉʳ mai, l’Institut professionnel (IP), Vusigha Musienene, ouvrait son année jubilaire de diamant, 75 ans.

Au cours de la célébration eucharistique, l’évêque de Butembo-Beni a rappelé que la journée mondiale du travail est une occasion pour chacun de renouer avec son combat de défenseur de la valeur rédemptrice, créatrice et sanctificatrice du travail humain.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.