N-Kivu : après la scission du NDC/R à Rutshuru, un mouvement citoyen appelle l’armée à bien contrôler les localités de la chefferie de Bwito

Le Mouvement Citoyen Vision pour la Victoire du Peuple, VVIP, salue la scission du mouvement armé Nduma Defense of Congo Rénové entre Guidon Shimweray et Gilbert Bwira. Au cours d’un point de presse qu’il a organisé lundi 20 juillet 2020 à Rutshuru centre, le brigadier du peuple en chef appelle alors les militaires à se déployer dans ces localités abandonnées par le NDC/R.

Héritier Gasheku, estime que cette scission du NDC/R a poussé les combattants de ce groupe armé à dégarnir certaines localités de la chefferie de Bwito pour se replier dans le territoire de Walikale en ouvrant ainsi un couloir de la paix pour les habitants. Ce mouvement citoyen appelle alors les militaires à se déployer rapidement dans ces localités afin qu’elles ne retombent pas sous le contrôle d’autres groupes armés qui les lorgnent.

« Ces agglomérations, ces grands centres de notre chefferie, sont en train d’être  occupés par un autre groupe armé qu’on appelle Collectif des Mouvements pour le Changement, CMC Nyatura, alors que c’est aussi un groupe armé qui n’est pas loin de commettre aussi d’autres atrocités. Nous sommes en train d’exiger au commandement militaire, que ce soit au niveau de la 34ième région militaire, que ce soit au commandement des opérations Sokola II, qu’on puisse y affecter des éléments de la FARDC », a-t-il plaidé.

Pour Héritier Gashegu, le reploiement des militaires FARDC dans ces localités de la chefferie de Bwito jadis occupées par le NDC/R pourraient permettre un retour des milliers des familles déplacées qui ont fui les atrocités commises par ce groupe armé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.