Beni Territoire : la société civile du secteur de Ruwenzori déplore le déplacement massif des habitants depuis février 2020

Un déplacement des  habitants de différents milieux du secteur de Ruwenzori s’observe depuis février 2020. Ces hommes et femmes fuient les incursions des rebelles supposés de l’ADF qui ont tué près de 175 civils dans cette région depuis février.

Le  président de la société civile dans cette partie du territoire de Beni déplore le fait qu’au-delà des déplacés, les citoyens continuent d’être massacrés par l’ennemi.

« C’est toujours le mouvement des populations qui est signalé. De Loselose jusqu’à Mutwanga. Depuis février à nos jours, la population continue d’être massacrée. Parmi les déplacés, certains se trouvent à Kasindi, d’autres à Lume, Bulongo… », lance Monsieur Wilson Batoleni au cours d’une interview accordée RMBB ce vendredi 06 novembre 2020.

La société civile condamne tout de même le massacre de quatre civils mercredi 04 novembre à Loselose-Lumanza dans le groupement Bolema. Elle interpelle encore une fois les services de sécurité à s’acquitter de leur devoir de sécuriser la population et ses biens.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.