Goma : un kidnappeur perd sa vie après libération de deux otages

Deux otages ont été libérés des mains des ravisseurs parmi lesquels un a été tué aux côtés d’un autre immobilisé au quartier Mugunga, en ville de Goma jeudi 10 décembre 2020. Ce sont les retombées d’une opération réalisée par le concours population-services de renseignements et forces de sécurité. Le ministre provincial en charge de l’intérieur salue le « professionnalisme » de toutes les forces qui ont mutualisé les efforts dans cette opération au cours de laquelle une arme à feu a été récupérée.

Portées disparues jusqu’en plein parc national des Virunga depuis le mardi 08 décembre 2020, les victimes de cet enlèvement ont été libérées et dépêchées aussitôt à l’hôpital général provincial sur ordre du gouverneur.  Les ex otages ont été sérieusement tabassées et séquestrées.

« Nous étions bandés les yeux à chaque fois qu’il faisait jour. Nous étions ligotés par ces hommes en tenue militaire tachetée, ils étaient bien armés et fiers d’eux-mêmes. Ils se voilaient et se masquaient. Ils nous ont exigé 15 000 dollars et ils ne nous permettaient de communiquer à nos familiers qu’à leur demander de l’argent pour la rançon », raconte cet ex otage Sur le lit de l’hôpital, qui remercie les services de sécurité et les autorités pour la libération et la prise en charge.

Le ministre provincial en charge de l’intérieur salue, pour sa part d’un côté, les populations qui ont alerté les forces de sécurité; et de l’autre, les services de renseignement et de sécurité dont le courage et le professionnalisme a permis de réaliser ce qu’il appelle exploit.

Nous savons déjà le mode d’opération de ces inciviques, nous allons les traquer sans nous fatiguer”,  a laissé entendre Jean Bosco Sebishimbo Rubuga.

Pour sa part, Espoir Niganda, cadre de la société civile, salue les efforts et le succès des forces de sécurité.

Le 11 novembre 2020, trois présumés kidnappeurs et une femme complice, étaient encore tombés dans les mailles des forces de sécurité toujours à Mugunga. Ils venaient de kidnapper un agriculteur, un éleveur et un pasteur.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.