Butembo : le colonel Richard Mbambi suspendu, son adjoint Polongoma Di-Ntonto Jean-Paul assume l’interim

Le commandant ville de la Police Nationale Congolaise à Butembo est sous le coup d’une suspension. Le colonel Richard Mbambi Kingana Kitabakulu est accusé d’insubordination et violation des mesures de lutte contre le coronavirus. Pendant la suspension du précité, l’intérim du commissaire supérieur principal de la Police de Butembo sera assumé par son adjoint.

La mesure portant suspension de ce haut Officier de la PNC est contenue dans une lettre signée depuis le 28 décembre 2020 par le Général Aba Van Ang François-Xavier, Commandant de la PNC au Nord-Kivu. Une copie de ce document est parvenue à la rédaction de la Radio Moto Butembo-Beni ce jeudi 31 décembre 2020.  

« En effet, le 09 décembre 2020, j’ai reçu la lettre n°1509/PNC/CG/Comdt/2020, du 04 décembre 2020, m’enjoignant de vous mettre à la disposition de l’Inspection générale de la PNC où vous étiez attendu dans le plus bref délai… le 16 décembre 2020, ayant appris que vous persistiez à vous exécuter en continuant de travailler, je vous ai, par téléphone, sommé de cesser toute activité et de vous rendre à Kinshasa. Malgré tout cela, vous avez continué à travailler jusqu’à ce jour, outrepassant même les instructions du commandant suprême relatives aux mesures barrières dans la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19, en organisant le 25 décembre 2020, une grande réception à votre résidence à Butembo, réunissant une foule très nombreuse au mépris de la distanciation et le port des masques », accuse le commissaire divisionnaire adjoint de la police au Nord-Kivu.

Il insiste qu’un tel comportement et une telle attitude teintés d’indiscipline et de mépris envers la hiérarchie de la PNC, pour un officier de votre rang, justifient la mesure prise à l’endroit du colonel Kingana.

Pendant la suspension du précité, l’intérim du commissaire supérieur principal de la Police de Butembo sera assumé par son adjoint, le colonel Polongoma Di-Ntonto Jean-Paul.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.