Butembo : l’Eglise du Christ du Congo consternée par la persistance des tueries à Beni 

L’Eglise du Christ au Congo (ECC) ville de Butembo a tenu un point de presse ce jeudi 18 mars 2021 au sujet des massacres qui sévissent dans l’Est de la République Démocratique du Congo, plus particulièrement dans les provinces du Nord-Kivu (Beni) et de l’Ituri. A cette occasion, les pasteurs de l’ECC-Butembo ont affirmé qu’ils sont consternés par la dégradation de la situation sécuritaire, caractérisée par les tueries des civils par des groupes armés dont les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF).

Dans son office de travail ce jeudi,  l’Evêque du diocèse anglican du Nord-Kivu, Monseigneur Muhindo Isesomo Adolphe, qui est aussi porte-parole de l’ECC/Butembo, a restitué ce qui ressort de la rencontre des pasteurs de l’ECC le mercredi 17 mars à l’évêché anglican à Kitulu. A l’unanimité, ils dénoncent  la non-tenue des promesses de paix. La déception de Monseigneur Isesomo est de constater que la population est abandonnée à son triste sort.

« Nous condamnons ces actes de barbarie avec leurs auteurs directs et indirects. S’il y aurait des gens qui pensent que le peuple peut être délogé sur leur propre sol, ils se trompent car, Dieu a crée l’homme à partir de la terre, et nul n’a le pouvoir de le dissocier de cette terre. Nous recommandons au président de la République, en tant que garant de la Nation de prendre toutes les mesures concrètes pour finir cette situation et cela, au plus tôt possible », a-t-il exhorté.

L’Evêque de l’Eglise Anglicane du diocèse du Nord-Kivu présente ses condoléances les plus attristées aux victimes et sinistrés de ces massacres indescriptibles.

Evariste  Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.