RDC : Le président du Sénat reçu par le Cardinal Ambongo pour solliciter la bénédiction

Le président du Sénat en République Démocratique du Congo et le Cardinal Fridolin Ambongo ont eu un tête-à-tête, le lundi 22 mars 2021, à Kinshasa. Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo est allé solliciter la bénédiction de son pasteur pour la nouvelle « haute tâche » qu’il lui a été confié au niveau du Parlement congolais.

Le président de la chambre haute du Parlement a d’abord remercié le cardinal Ambongo pour ce qu’il a fait pour que le regroupement Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) rentre dans ses droits. Il a pris l’engagement devant l’archevêque métropolitain de Kinshasa pour travailler correctement.

« Notre situation est connue de tous, mais en des moments très très difficiles, nous avions l’appui, l’accompagnement et même la défense de son éminence ; le cardinal Ambongo. Voilà pourquoi, j’ai estimé qu’il fallait que je vienne également lui exprimer la reconnaissance de tous les membres, tous les cadres et les millions de membres qui composent notre regroupement politique », a-t-il indiqué dans une interview à Digital Congo.

Pour sa part, le cardinal Ambongo a insisté sur le fait que les chrétiens doivent travailler autrement dans la gestion du pays.

« Je suis très heureux que les choses soient rentrées dans l’ordre. Il est là aujourd’hui comme président du Sénat, je peux dire la justice est faite. Mais au-delà de ça, c’est plutôt la mission qui est désormais la sienne. Nous voulons qu’une page soit tournée dans la gestion de la chose publique dans ce pays et surtout, nous fondons beaucoup d’espoir sur nos fidèles chrétiens catholiques pour qu’il y ait cette harmonisation entre la foi et l’engagement politique », a déclaré le Cardinal Fridolin Ambongo.

Pour rappel, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a été élu président du Sénat le 02 mars 2021. Lors de l’ouverture récente de la session de mars, il a rappelé son engagement à œuvrer pour une gestion transparente de la dotation reçue du trésor public.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *