Lubero : nouvel affrontement entre les militaires et les Maï-Maï à Katanga-Mbalala

Des affrontements ont eu lieu entre des militaires et des miliciens à Katanga-Mbalala dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu, à 17 heures de ce jeudi 7 octobre 2021. Selon nos sources dans ce village en groupement Manzya de la chefferie des Baswagha, des Maï-Maï ont pris d’assaut le camp militaire de Katanga.

Lors des affrontements, au moins deux civils ont été blessés par des balles dites perdues. Il s’agit de Kavira Vitsange et Kambale François. Ce dernier a été atteint dans le thorax. Au regard de la gravité de son état, le personnel soignant de Katanga l’a transféré vers une structure sanitaire qui va mieux le traiter médicalement. Le troisième blessé, c’est un militaire. Une balle a déformé sa bouche. Lui aussi est déjà transféré.

Les affrontements de ce jeudi après-midi entre les deux forces ont plongé la population dans une panique totale. Des habitants se sont déplacés vers des contrées supposées sécurisées.

« Beaucoup de gens ont fui le village Katanga. Nombreux ont traversé la rivière Biena à leurs risques et périls en utilisant un pont de fortune fait à base des cordes », témoignent nos sources sur place.

Après cette situation, des miliciens se seraient retranchés, on ne sait pour quelle direction. Toutefois, d’aucuns présument qu’il s’agit du même groupe qui a attaqué Maeba le mardi 5 octobre 2021.

Ce jour-là, des miliciens fidèles à un certain Ndelendele, général autoproclamé du groupe force Yira/Kifagiyo, ont attaqué les militaires FARDC. Le bilan provisoire faisait état de deux blessés du côté des assaillants. La trentaine de miliciens avait 7 armes AK 47. Un calme apparent est déjà revenu à Maeba. C’est à Katanga, village situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Maeba que les miliciens ont signé une nouvelle incursion ce jeudi vers 17 heures.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.