RDC : “l’investiture des animateurs de la CENI augure un grand défi pour le pays” (Prof. Muhesi Augustin)

Le Professeur Kahindo Muhesi Augustin a réagi à l’investiture de Denis Kadima Kazadi et d’autres membres du bureau de la CENI par le chef de l’Etat. Se confiant à RADIOMOTO.NET ce samedi 23 octobre 2021, cet enseignant en Sciences politiques à l’Université Catholique du Graben ne trouve pas logique l’investiture d’une équipe incomplète. Selon lui, cette investiture  augure un grand défi pour le pays.

D’emblée, le Professeur Kahindo Muhesi Augustin ne trouve pas logique l’investiture d’une équipe sans délégués de l’opposition. Il argumente que la proximité du Président Denis Kadima Kazadi avec le Chef de l’Etat Félix-Antoinne Tshisekedi est un autre élément qui rassure moins au sujet de la suite du processus électoral.

« Au-delà de tout ce qu’il y a eu comme dénonciation de la part de certains acteurs qui étaient impliqués dans la désignation du président de la CENI, on voit le président de la République qui fait son choix en faveur de Kadina, pourtant controversé. Et donc, cette façon de faire les choses se confirme encore de faire les choses d’avoir à la tête de la CENI quelqu’un qui est proche du pouvoir », a-t-il analysé.

A la question de savoir ce qu’il faut faire étant donné que les élections demandent un certain consensus, le professeur Augustin Muhesi répond par appeler à une méthode participative.

« Il faudrait que l’équipe mette sur pied des structures de participation de tous les participants à toutes les étapes du processus. Cela permettra de mettre sur pieds des mécanismes participatifs de gouvernance électorale, lesquels permettraient des échanges entre tous les acteurs : partis politiques, société civile… », a-t-il préconisé.

Le Chef de l’Etat de RDC a investi, vendredi 22 octobre 2021, les 12 membres entérinés par l’Assemblée nationale, le 16 octobre dernier. En annonçant cette ordonnance, le Président de la RDC fait espérer que les 3 délégués restants de l’opposition seront bien désignés pour rejoindre cette équipe et participer au processus démocratique en RDC.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.