RDC : “Anoalite Nengapeta a découvert que l’amour de Dieu surpasse tout” (Mgr Sikuli)

La fête de la Bienheureuse Marie Clémentine Anoalite Nengapeta se célèbre ce mercredi  1er décembre. L’Evêque de Butembo-Beni a prié en la Cathédrale Mater Ecclesiae ce mercredi matin avec ses ouailles. L’ordinaire du lieu a appelé les chrétiens à imiter le modèle Aoalite Nengapeta pour vivre la sainteté.

Avec d’autre chrétiens ce mercredi, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a été en communion avec les fidèles ayant entouré le Cardinal Fridolin Ambongo à Isiro. Dans son Homélie, Monseigneur l’Evêque a rappelé qu’à l’occasion de la béatification de la Bienheureuse Marie Clémentine Anoalite Nengapeta, le Saint père Jean Paul II avait déclaré que cette religieuse est morte comme martyre de la pureté.

« Le Saint père Jean Paul II a déclaré que Anoalite est morte comme Martyre de la pureté. Et comme nous le savons, notre Seigneur a promis à ceux qui sont purs de voir Dieu. Ainsi, par sa vie, Marie Clémentine a découvert que l’amour de Dieu surpasse tout. Saint Paul Lui-même déclare que rien ne nous séparera de l’amour du Christ. De cette manière, Marie Clémentine a pris pour devise d’aimer et faire plaisir », a restitué l’Abbé Ignace Matsungu, Chancelier diocésain, au cours d’une interview accordée à RADIOMOTO.NET après l’Eucharistie.

Le nom Anoalite, a poursuivi l’évêque, signifie  « qui se moque de la guerre » et le nom Nengapeta signifie que « la richesse est trompeuse ». L’ordinaire du lieu a mentionné qu’Anoalite a vécu conformément à ces deux significations jusqu’à rendre son âme. L’ordinaire du lieu a appelé la jeunesse tous les chrétiens à imiter le modèle Aoalite Nengapeta et vivre la sainteté.

« La sainteté, ce n’est pas pour les blancs, ce n’est pas pour une autre race, mais c’est pour tout le monde. L’Eglise du Congo, en mettant cette fête pour aujourd’hui, nous invite à célébrer une fille de chez nous qui est déjà auprès de Dieu », a-t-il mentionné.

L’Evêque a terminé son homélie en souhaitant une bonne fête à toutes les personnes qui portent le prénom d’Anoalite, à tous les membres du groupe du Mouvement d’Action Catholique de Kizito-Anoalite ; à toutes les structures ecclésiales qui portent ce nom.

Vers la fin de la messe, il y a eu récitation des litanies de la prière d’Anoalite au cours desquelles les Chrétiens ont intériorisé les vertus de Nengapeta. Il s’agit notamment de la fidélité, de la charité, de la patience, de l’amour et de savoir demander pardon.

 

Après la messe, l’Evêque de Butembo-Beni a prié avec ses ouailles au Sanctuaire Bienheureuse Anoalite Nengapeta érigé à côté de la Cathédrale. Née en 1939, ANoalite a donné sa vie en 1964, à 25 ans.

Evariste Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.