Lubero : l’arme d’un militaire ravie par des présumés Maï-Maï à Ndoluma

Un mini bus est tombé dans une embuscade tendue par les présumes Maï-Maï à hauteur du monument de l’institut Ndoluma vers 11 heures de ce samedi 4 décembre 2021.

Dans ce village situé en localité Mutundu en groupement Musindi de la chefferie Batangi du territoire de Lubero, une arme AK 47 a été ravie des mains d’un militaire qui voyageait à bord du véhicule embusqué. Ces voyageurs quittaient Butembo pour Goma.

Alertés, les militaires FARDC basés à  Kitsombiro sont intervenus quelques instants après. Ils ont échangé des tirs avec les miliciens. Raison des détonations entendues la journée de ce samedi 4 décembre à Ndoluma, Kistombiro et environs. La panique a gagné les habitants. Le bilan de cet échange des tirs n’est pas encore connu.

Jackson Mashauri, à Ndoluma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.