29 voyageurs suspects inquiétés à Butembo : la police s’en remet aux services techniques du maire

Le commandant de la Police Nationale Congolaise (PNC) de Butembo compte sur les services techniques du maire pour donner des précisions sur l’identité des voyageurs soupçonnés dépendants des ADF, ce lundi 06 décembre 2021.

Le matin de ce lundi, les éléments de la PNC ont tiré des balles réelles en l’air pour disperser un groupe de jeunes qui tentaient de s’en prendre à un groupe des voyageurs soupçonnés d’être dépendants des ADF.

Ceux-ci étaient à bord d’un véhicule FUSO qui venait de Mungwalo pour Goma. Abordé par les journalistes, l’un des voyageurs a noté qu’ils avaient quitté Goma depuis 3 ans pour aller cultiver des champs dans les forêts aux environs de Mungwalo.

« Nous avons trouvé que nous sommes en insécurité. C’est pourquoi nous avons décidé de nous rendre dans notre milieu d’origine », a laissé entendre ce migrant.

Interrogé par la presse, le commandant de la PNC ville de Butembo dénombre parmi ces voyageurs 19 enfants, 4 hommes et 6 femmes. Sans donner plus de précisions sur leur identité, le Colonel Polo Ngoma Di-Ntoto Jean-Paul pense que « les services techniques du maire comme l’ANR et la DGM pourront donner plus d’informations sur ces 29 personnes ».

Malgré tout, les activités socio-économiques se sont déroulées normalement au centre ville de Butembo en dépit des crépitements des balles qui se sont fait entendre vers 9 heures 12. Pendant ce temps, tous les voyageurs sont bien sécurisés par la police. Le véhicule FUSO à bord duquel ils voyageaient a été conduit à l’Etat-Major de la PNC.

Mwanampenzi Manzekele & Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.