Pénurie d’eau à Goma : les femmes des quartiers Virunga et Mikeno dans la rue

Plusieurs femmes des quartiers Virunga et Mikeno en ville de Goma (Nord-Kivu) sont descendues dans la rue ce mercredi 2 février 2022, pour exiger le retour de l’eau dans leurs quartiers, absente depuis  5 mois.

La marche est partie de la station Kisirani, jusqu’au bureau de la REGIDESO, puis à l’Office de la société nationale d’électricité SNEL. Dans la foulée, Rachel Kisonia Mululu qui a parlé au nom des manifestantes, est revenue sur le calvaire que traversent les habitants. Entre toilettes, ménages, douches et robinets sans eau, Rachel Mululu est aussi revenue sur la qualité insalubre de insignifiante quantité d’eau que les familles trouvent par grâce.

“Depuis le mois de septembre 2021, nous accédons difficilement à l’eau. Nous n’avons d’eau dans nos toilettes, dans nos douches et non plus dans nos cuisines. Les élèves vont à l’école sans s’être lavés, nous passons plusieurs moments sans faire la vaisselle, nous passons également des longs moments voir des jours sans nous laver,… Imaginez ce que ça fait pour les femmes”, lance-t-elle.

La petite quantité d’eau qu’elles trouvent est celle apportée le plus souvent par des camions citernes. “Sa qualité laisse toujours à désirer”, se désole de plus Rachel.

À la REGIDESO, les responsables ont appelé les manifestantes au calme avec un espoir de résoudre le problème dans un délai le plus bref, sans malheureusement le délimiter dans le temps. Ce qui a laissé les indignées perplexes.

Après la REGIDESO, l’heure a été le départ vers le bureau de la SNEL, pointée aussi du doigt dans le manque d’eau. Ici, la Société Nationale d’Electricité a nié sa responsabilité dans cette affaire, attestant que sa panne n’aura été que pour trois jours et que cela ne pouvait empiéter aucunement au manque d’eau dans la ville.

Comme par coïncidence non heureuse, au même moment que se déroulait la marche, des centaines d’habitants inondaient les rues de la capitale provinciale, à la recherche de l’eau vers le lac Kivu. En effet, depuis les après-midi du dimanche 30 janvier dernier, les robinets n’ont pas vu l’eau couler.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.