Beni : reprise des activités scolaires dans une partie de Mangina

Les activités scolaires ont repris depuis, lundi, dans une partie de la commune de Mangina située à l’ouest de la ville de Beni sur la Route nationale (RN44) axe Beni-Mambasa. Cette reprise intervient après trois jours de suspension suite à l’incursion des présumés rebelles d’Allied democratic forces (ADF) au village voisin de Makeke (Ituri).

Dans les établissements scolaires situés au centre de Mangina et dans la partie sud-est de ladite commune, les élèves en faible effectifs et les enseignants ont répondu présents aux cours.

À l’institut Mambale situé au quartier Mangodomu par exemple, les quelques élèves qui sont arrivés, ont passé les examens du jour.

Katembo Thuvuli Justin, un des enseignants de cette école, parle de 30% des élèves qui ont passé les épreuves de ce jour.

« 30% c’est l’effectif que nous avons enregistré aujourd’hui à l’institut Mambale. Cela nous a encouragé de ne pas directement remettre les enfants à la maison sans pour autant passer les examens. C’est pourquoi nous avons décidé de faire passer les examens dans toutes les salles où les élèves ont été présents », a-t-il déclaré.

Par contre, les écoles primaires et secondaires implantées dans les quartiers Masimbembe et Kasitu près de Makeke sont restées désertes. Situation similaire dans les écoles de Makeke et Njiapanda-Bella en chefferie des Babila-Babombi.

En fait, ces entités du territoire de Mambasa restent vidées de leurs habitants. Les activités scolaires étaient suspendues depuis jeudi dernier, soit au lendemain de l’attaque de présumés ADF contre les civils au village de Makeke. Une attaque qui avait coûté la vie à moins 7 personnes aux côtés de maisons pillées puis incendiées par ces assaillants.

Jonas Aristote Sabuni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.