Butembo-Beni : des leaders religieux dont Mgr Sikuli restituent l’objet de leur mission effectuée à Kinshasa

Des leaders religieux ont restitué le bien-fondé de leur mission effectuée du 03 au 15 mars dernier à Kinshasa. Une mission qui consistait à sensibiliser voire réconcilier certains acteurs politiques Nandes. La séance de restitution a eu lieu dans la salle des réunions du CDPCL à l’évêché catholique à Butembo le mardi 22 mars 2022. Ce, à l’intention de différentes couches sociales de la ville.

Le triumvirat auteur de cette restitution a été constitué de Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, evêque de Butembo-Beni, Monseigneur Muhindo Isesomo Adolphe, evêque du diocèse anglican du Nord-Kivu et du pasteur Kalipi, représentant de l’église CEBCE au Nord-Kivu.

D’emblée, l’evêque de Butembo-Beni a insisté sur l’unité pour contribuer à la restauration de la paix au pays et plus particulièrement dans l’Est de la République démocratique du Congo.

« Il est si important de bâtir la paix. Nous devons vivre en union, parler un même langage. C’est ce qui permettra non seulement nous qui sommes au Nord-Kivu mais aussi toute la RDC de restaurer la paix », a-t-il déclaré.

De sa part, Monseigneur Isesomo Adolphe a fait remarquer que la mission pastorale effectuée à Kinshasa a permis la résolution de différends qui constituaient des obstacles entre certains leaders de la communauté Nande.

« Nous avons été là pour une mission pastorale. Nous comme leaders religieux, on a constaté qu’il y a quelques ça ne va pas au sein de notre communauté mais aussi, au sein de nos politiciens qui sont à Kinshasa. Nous avons jugé bon de nous rendre sur le terrain et arrivé là, on a quand même réuni toutes les couches. L’assemblée qui avait décidé qu’on puisse se réconcilier, qu’on puisse reconstruire notre unité. Alors, il y avait des cas particuliers qu’on a mis ensemble. Nous disons gloire à Dieu puisque ça été une réussite. Ils se sont réconciliés. Ce sont nos vieux sages qui se sont réconciliés », a-t-il expliqué.

En outre, il fait remarquer que 5 commissions seront bientôt mises en place: question de renforcer l’unité entre communautés. Ces commissions vont scruter les secteurs de l’économie, de la sécurité et du développement entre autres.

« On a suggéré qu’on puisse avoir un comité de pilotage. Et à part ça, on peut avoir d’autres commissions. Nous avons parlé de la commission politique et de défense, la commission de communication, la commission de réconciliation, la commission sociale et celle des finances. Toutes ces commissions c’est dans le cadre de pouvoir unir les gens parce que, si on a pas de commissions pareilles, on continuera de travailler en ordre dispersé », renchérit-il.

Il sied de préciser par ailleurs que cette séance de restitution a connu la présence de l’autorité urbaine de Butembo. Le maire policier Mowa BaekiTelly a insisté sur l’unité avant d’inviter la population de Butembo à renoncer à l’intoxication pour bâtir la paix au Kivu.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.