Beni-Butembo : l’armée recrute

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) procèdent au recrutement des jeunes pouvant intégrer l’armée. Cette information a été rendue publique dans un communiqué du porte-parole des opérations Sokola I Grand Nord, ce mardi 05 avril 2022.

Dans ce document, le capitaine Anthony Mwalushayi lance un appel aux jeunes filles et garçons pouvant prendre inscription dans les filières parmi lesquelles l’Académie militaire session ordinaire pour les diplômés d’état. Ce communiqué fait aussi mention de l’Académie militaire session spéciale pour les gradués et licenciés puis de l’École de santé militaire pour les A1. Les formations vont aussi s’effectuer dans l’école de sous-officiers et le Centre d’instruction pour les A4.

Dans son communiqué, l’armée mentionne compter aussi sur les candidats ayant échoué aux concours de l’année 2021. « Les candidats de Beni et Butembo, ayant échoué aux concours de l’année passée (2021), sont d’office retenus et les candidatures féminines sont vivement encouragées », écrit le capitaine Anthony Mwalushayi.

L’armée a alors mis à la disposition de toutes les personnes intéressées un numéro accessible pour d’ambles contacts. C’est le +243974466945.

Ce nouveau recrutement s’effectue dans les zones placées sous état de siège depuis mai 2021. Partout là, les acteurs de la société civile et les activistes des droits de l’homme ont toujours décrié les faibles effectifs des éléments FARDC engagés dans la lutte contre la criminalité à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.