Nord-Kivu : les FARDC relancent les opérations contre le M23

Les militaires des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont relancé, depuis ce mercredi 06 avril, les opérations contre les hommes du M23 en groupement de Jomba, en territoire de Rutshuru.

Aux heures matinales, des détonations des armes lourdes ont été entendues perturbant les cours dans certaines écoles primaires en groupement Busanza, par exemple. Selon le directeur de cabinet de l’administrateur de territoire de Rutshuru, colonel Muhindo Rams, « les militaires FARDC se comportent bien sur le terrain ».  En attendant la suite de ces offensives, il appelle les habitants à un peu de patience.

Vendredi 1er avril 2022, cinq jours après avoir lancé des attaques contre des positions militaires et contre certaines localités en territoire de Rutshuru,  ce mouvement armé a dit être prêt à poursuivre des pourparlers avec Kinshasa en vue d’un règlement pacifique du conflit. Pour le M23, la tension observée ces jours dans le Rutshuru est motivée par le fait que les Forces armées ont visé leur position. Ils parlent ainsi d’une stratégie d’autodéfense qu’ils ont engagée pour résister à l’armée congolaise.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.