Nord-Kivu : un présumé ADF chargé de renseignements arrêté à Beni

Un autre terroriste de l’Allied democratic forces (ADF/MTM) a été arrêté par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la localité de Mwenda en territoire de Beni (Nord-Kivu).

La nouvelle est confirmée par le porte-parole des opérations Sokola I Grand-Nord dans une dépêche parvenue à RADIOMOTO.NET ce vendredi 08 avril 2022. Le Capitaine Anthony Mwalushayi note que monsieur  Paluku Mbafumoja  Mubaraka a été intercepté puis arrêté lors de la patrouille diurne des FARDC, jeudi 7 avril dernier.

L’armée explique que ce « combattant terroriste ADF » de nationalité Congolaise était très actif depuis plusieurs années dans ce groupe des djihadistes tout le long de la rivière Nzelube et Lusulubi.

« Le terroriste Paluku confirme être envoyé par ses collègues ADF pour se dissimuler dans la population et faire des renseignements à Mwenda et Kikura, pour faciliter des incursions et massacrer les civils d’ici quelques jours », rapporte le porte-parole de l’armée.

Âgé de 22 ans, ce combattant a tout de suite été mis à la disposition des services spécialisés pour exploitation. Pendant ce temps, le Commandant secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord appelle  toute la population de la région de Beni à s’activer dans la dénonciation des cas suspects repérés dans la communauté.

Cette nouvelle arrestation allonge la liste des jeunes arrêtés dans la région de Beni pour collaboration avec les rebelles. Il y a environ deux semaines, un mineur, espion des rebelles de l’ADF, a été arrêté par les FARDC à Beni. Agé de 12 ans, ce jeune a été intercepté lorsqu’il exerçait la mission lui confiée par ses chefs rebelles, les présumés ADF.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.