Butembo : avec un coût de 32.300$, le bâtiment du bureau de quartier Kyaghala inauguré

Le quartier Kyaghala en commune de Bulengera dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu) dispose d’un nouveau bâtiment pour son fonctionnement. Les cérémonies d’inauguration de ce bureau ont eu lieu ce samedi 9 avril 2022. Le coût des travaux est chiffré à 32.300$. 

Des autorités étatiques et religieuses ont été témoins de cet événement. Monseigneur Muhindo Isesomo Adolphe, président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) en ville de Butembo était de la partie.

De nombreux discours ont été prononcés à cette occasion. Dans son speech, Katembo Sangala Jean de Dieu, chef du quartier Kyaghala, a manifesté sa joie de voir son lieu de service modernisé.

« C’est un sentiment de remerciement aux habitants qui ont financé ces travaux. Ce, à travers le paiement des taxes », a-t-il précisé.

Et de renchérir : « Par rapport aux conditions dans lesquelles nous étions en train de travailler c’est suffisant. Sauf que nous avons encore à faire parce que vous avez attendu la supplication que j’ai donnée au commissaire supérieur principal par rapport au meuble. Je sais qu’il ne reste pas sourd. Et surtout qu’il est compréhensible. J’espère qu’il va voir comment nous allons chaque fois nous mettre. Et aussi, vous constatez avec moi qu’il y a un service qui manque une chambre, c’est-à-dire il y a deux services qui vont travailler dans une même chambre, c’est un besoin qui est devant nous ».

De son côté, le Commissaire supérieur principal, Mungedi Willy Ilunga bourgmestre de Bulengera, a indiqué que cette réalisation est l’accomplissement de l’une des missions de l’Etat de siège.

« La semaine passée, nous avons inauguré le bureau du quartier Kalemire. Et aujourd’hui, c’est le tour du quartier Kyaghala. Le lendemain, on espère que ce sera un autre quartier. Tout ça c’est pour appliquer l’instruction qu’on a eu. Aussi, allez dans la vision du Chef de l’État qui a proclamé l’état de siège et nous a assigné deux missions : la sécurité et le développement », a-t-il martelé.

L’autorité communale a sensibilisé les jeunes à ne pas s’en prendre aux édifices de l’Etat. Certains habitants présents à la cérémonie ont reconnu les efforts des autorités. Cependant, l’un d’eux insiste a insisté à RADIOMOTO.NET que les questions de sécurité doivent primer sur d’autres.

« À part l’insécurité, nous avons aussi le problème des infrastructures. Surtout les ponts. Vous imaginez pour arriver chez nous, il faut accéder à différentes cellules catastrophiques. Le fait que nous venons d’avoir le bureau doit pousser les autorités à songer à la construction des ponts, à nous sécuriser », a-t-il insisté.

Il convient de souligner par ailleurs que le coût total des travaux de ce bâtiment s’élève à 32 mille 300 dollars américains.

Gerkas Mathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.