Lubero : un policier tué par des présumés Maï-Maï près de Masereka

Un policier a été abattu par des présumés miliciens Maï-Maï, la nuit de jeudi 05 au vendredi 06 mai 2022, au Nord-est de Lubero-centre dans le territoire portant le même nom au Nord-Kivu.

Selon des sources sécuritaires, le fait s’est produit à Kilalo, vers l’entité de Masereka.

« Les auteurs de cet assassinat, des présumés miliciens Maï-Maï, ont croisé leur cible au poste de garde du sous-commissariat de la PNC-Kilalo. Ces assaillants ont tiré à bout portant sur le policier Kambale Kitungu Zingaro », confient les sources de RADIOMOTO.NET.

Ces miliciens ont également emporté l’arme AK47 de leur cible. Ce fait a plongé les habitants de la place dans une psychose totale.

Le policier Kambale Kitungu Zingaro est le deuxième à être tué par des hommes armés, en cette semaine, dans le territoire de Lubero. Vers 3 heures de mercredi dernier, des bandits armés ont tué par balle Kakule Murara Edmond, commandant de la PNC sous-commissariat de Byambwe, chef-lieu du groupement Manzia, sur le tronçon routier Butembo-Manguredjipa. Ses bourreau avaient, à la suite, emporté son fusil.

Autres parts, en territoire de Lubero, c’est à Kauli-Lac et à Lunyasenge, à l’Ouest du territoire de Lubero, où les habitants étaient aussi en psychose, le soir de jeudi 05 mai 2022. A la base, une menace des inciviques signalée dans ces deux villages. Singulièrement à Lunyasenge, des miliciens non encore bien identifiés ont crépité des balles, selon les forces vives locales. Ces sources déplorent jusque-là le silence des autorités de l’état de siège face à la montée de l’activisme des assaillants Maï-Maï, dans le Graben.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.